Nord : un homme roué de coups pour avoir commandé un verre de Chimay à Jenlain

Share Button




FAIT-DIVERS – Une scène d’une rare violence s’est tenue hier à Jenlain dans le Nord où cinq personnes s’en sont prises à un homme qui venait de commander un verre de Chimay dans un bar. Les agresseurs, trois Jenlinois de 48 à 62 ans ont été interpellés.

La victime, un touriste belge, s’est vu fixer 8 jours d’interruption temporaire de travail. Pourquoi une telle violence ? Selon les enquêteurs, tout a démarré hier après-midi à la terrasse d’un café du centre-ville de Jenlain, petite commune de 1200 habitants située entre Valenciennes et Le Quesnoy dans le Nord. Cet homme de 42 ans, en vacances dans la région pour l’été, a fait l’erreur de commander un verre de Chimay au milieu de la foule, essentiellement composée de Jenlinois profitant du soleil en ces jours de chaleur estivale.

Un verre de Chimay à Jenlain, ils n’ont pas supporté.

La victime a été vivement prise à partie par cinq hommes attablés près de lui. Apeuré, l’homme a tenté de quitter les lieux pour rejoindre son véhicule mais ces opposants l’ont poursuivi dans la rue et violemment frappé au visage à plusieurs reprises.

Appelée par des témoins, la gendarmerie s’est rendue rapidement sur les lieux de l’agression et a interpellé sur place cinq Jenlinois âgés de 48 à 62 ans qui ont été placés en garde à vue dans la foulée. Blessé au visage, le touriste belge a été transporté à l’hôpital et souffrirait d’hématomes, ses jours n’étant pas en danger.

Selon une source proche du dossier, il est confirmé que les agresseurs n’auraient pas supporté l’affront d’une telle commande de bière belge en plein centre-ville. Tout comme Chimay, la ville de Jenlain est connue pour sa bière de garde produite par la Brasserie Duyck. « Commander une Chimay à Jenlain, c’est vrai qu’il l’a un peu cherché » reconnaît le capitaine de gendarmerie. « Il y a 7 ans, un couple d’alsaciens avait commandé une Kronenbourg au déjeuner, ils sont toujours portés disparus à ce jour. »

Les cinq hommes seront convoqués au tribunal dès lundi en comparution immédiate et y répondront de violences aggravées commises en réunion.

La Rédaction

Crédits photo : bestbathroombooks.wordpress.com

L’article vous a plu ? Rejoignez-nous sur facebook et abonnez-vous en un clic !

Share Button

Comments

comments