A picture taken on January 27, 2015 shows France's flags and an european flag displayed on the facaede of Paris' 18th district town hall. From L Freedom, equality, fraternity (Liberte-egalite-fraternite) written on the facaede. AFP PHOTO / STEPHANE DE SAKUTIN / AFP PHOTO / STEPHANE DE SAKUTIN

Dylan, Cassandra, Kévin : la Préfecture de Lens publie la liste des prénoms prochainement interdits à l’Etat civil

Share Button




LENS – La Préfecture de Lens vient de publier la liste des prénoms prochainement interdits à l’Etat civil dans le département du Pas-de-Calais provoquant la grogne des associations de parents.

Jordan, Dylan, Kévin, Christopher, Wesley, Kimberley, Sabrina, Jessica ou encore Cassandra… 97% des enfants nés ces dernières années dans la région de Lens portaient l’un de ces prénoms. Bientôt ils seront interdits.

« Trois adolescents sur quatre s’appellent Dylan ou Kévin à Lens et 87 % des jeunes filles s’appellent Cassandra. Ça ne peut plus durer ainsi » précise un porte-parole de la Préfecture. « Nous souhaitons diversifier les prénoms portés par nos administrés, notamment sur Lens et sa région. C’est la raison pour laquelle nous avons dressé la liste des prénoms les plus donnés aux enfants lensois ces dernières années pour ensuite les interdire« .

Depuis 1993, l’officier d’état civil ne peut pas refuser un prénom lors d’une déclaration de naissance sauf si la Préfecture le décide autrement par arrêté préfectoral notamment si le prénom peut porter préjudice à l’enfant ou aux droits des tiers.

Ainsi, dans les prochaines semaines, si un parent souhaite donner l’un des prénoms listés par la Préfecture de Lens, l’Etat civil suspendra la demande et la transmettra à la Justice pour décision. A l’issue de cette procédure, il est prévu qu’un juge attribue un autre prénom ou laisse les parents formuler un nouveau choix.

Mécontentes, les associations de parents ont lancé une pétition. Mobilisées depuis des semaines, elles seront reçues, en fin de semaine, par le Préfet pour échanger sur le dossier.

La Rédaction

Crédits photo : AFP PHOTO © Stéphane de Sakutin

L’article vous a plu ? Rejoignez-nous sur facebook et abonnez-vous en un clic !

Share Button

Comments

comments