Inondations à Lille : l’enfant emporté par la Deûle retrouvé sain et sauf au large de la mer du Nord

Share Button

FAIT-DIVERS – D’importantes pluies ont touché la ville de Lille vendredi après-midi. Un jeune garçon qui avait échappé à l’attention de ses parents sur les bords de la Deûle vient d’être retrouvé sain et sauf au large de la mer du nord.

Un périple de 200 kilomètres en 24 heures. C’est la distance folle parcourue par Timéo, 4 ans, flottant sur une bouée de secours dans les eaux de la Deûle. L’équipage du « British sailor », un supertanker de 310 mètres de long, n’en revient toujours pas. C’est eux qui ont repêché le garçonnet en pleine mer du nord, à plus de 70 kilomètres au large de Dunkerque. « Nous l’avons remonté à bord, il était très souriant » confie Collin Mc Ray, capitaine du navire.

Fortes averses, l’enfant emporté par le courant

Vendredi après-midi, Timéo était en compagnie de ses parents sur les bords de la Deûle à Lille, près de la Cité Vauban, lorsque la famille a été surprise par une brusque montée des eaux.

En quelques secondes, l’enfant avait échappé à l’attention de ses parents et avait disparu, emporté par les flots, laissant présager le pire. Un conducteur de péniche avait juste eu le temps de lancer une bouée vers l’enfant, sans être certain que l’enfant ait pu s’y agripper. Un important dispositif de recherches avait été mis en place par la Gendarmerie. Un hélicoptère avait survolé la zone jusqu’à la tombée de la nuit.

L’enfant repéré en mer du Nord

« C’est la marine nationale qui nous a contactés pour nous annoncer qu’ils l’avaient retrouvé en bonne santé, solidement agrippé à sa bouée » raconte la maman, encore sous le choc. « Les militaires nous ont précisé qu’il avait parcouru plus de 200 kilomètres en flottant avec sa bouée jusqu’à la mer du nord. » Les premiers éléments d’enquête indiquent que l’enfant a été emporté par le courant de la Deûle pour rejoindre Dunkerque en passant par Béthune et Saint-Omer via les canaux d’Aire à la Bassée et de Neuffossé. C’est en empruntant la dérivation du canal de la Haute Colme, près de Grande-Synthe, que les eaux des canaux se jettent dans la mer du Nord près du port de Dunkerque. Emporté en pleine mer, Timéo s’est laissé porté par le courant, l’emmenant à plus de 37 milles nautiques (70 kilomètres environ) au large des côtes nordistes. C’est à cet endroit que le petit garçon a croisé la route d’un super tanker et a pu être secouru.

Sain et sauf, et surtout ravi de son aventure, l’enfant a été rendu à ses parents, soulagés mais encore traumatisés par cette histoire incroyable.

La Rédaction

Crédits photo : flickr © ksten

L’article vous a plu ? Rejoignez-nous sur facebook et abonnez-vous en un clic !

Share Button

Comments

comments