Tourcoing : six enfants hospitalisés, un homme interpellé après avoir donné des bonbons aux laxatifs le soir d’Halloween

Share Button

TOURCOING – La soirée d’Halloween a failli viré au drame hier pour six enfants âgés de 7 à 11 ans qui ont dû être hospitalisés d’urgence dans la nuit. Il s’agirait d’une intoxication aux laxatifs, a-t-on appris auprès d’une source policière. Les enfants avaient mangé de faux bonbons donnés par un homme le soir d’Halloween.

Panique hier soir à Tourcoing, dans le quartier de l’Epidème près de Wattrelos. Vers 21 heures, les secours ont pris en charge six enfants souffrant de diarrhées aiguës après avoir ingéré des bonbons récoltés dans la soirée à l’occasion d’Halloween.

« C’était une vraie catastrophe pour les parents, il y en avait partout. Mais leur état est stable et n’inspire pas d’inquiétude » a précisé le Capitaine Jeanlain en charge de l’enquête. Les premières analyses effectuées par les experts du CHU de Tourcoing ont révélé que «les diarrhées seraient la résultante d’une intoxication aux produits laxatifs délibérément introduits à l’intérieur des bonbons récoltés par les enfants le soir d’Halloween», ont-ils précisé.

Ce matin, quatre d’entre eux étaient encore à l’hôpital mais devraient sortir plus tard dans la journée.

Un homme d’une trentaine d’années qui aurait donné les friandises aux enfants pendant la soirée a été arrêté, ont indiqué les enquêteurs. La police tente de déterminer si les friandises contenaient délibérément des laxatifs, a-t-il ajouté. Le suspect a nié avoir eu l’intention d’empoisonner les enfants même s’il reconnaît « en avoir eu marre de ces enfants qui venaient sonner à sa porte toute la soirée pour lui réclamer des bonbons. »

L’homme dont l’identité n’a pas été révélée a été placé temporairement en détention et sera présenté lundi à un magistrat en comparution immédiate. Il encourt une peine de quinze ans d’emprisonnement et 75.000 euros d’amende.

La Rédaction

Crédits photo : Loic Venance © AFP/Archives

L’article vous a plu ? Rejoignez-nous sur facebook et abonnez-vous en un clic !

Share Button

Comments

comments