Lille : un touriste britannique roué de coups pour avoir confondu une carbonade avec un bœuf bourguignon

Share Button




FAIT-DIVERS – Une scène d’une rare violence s’est tenue hier dans un restaurant lillois où trois personnes s’en sont prises violemment à un touriste britannique qui venait de confondre une carbonade avec un bœuf bourguignon. Les agresseurs, âgés de 48 à 62 ans, ont été interpellés.

La victime, un britannique en vacances dans la région, s’est vu fixer 8 jours d’interruption temporaire de travail. Pourquoi un tel déchainement de violence. Selon les enquêteurs, tout a démarré à midi dans un restaurant du centre de Lille. Ce touriste de 39 ans avait fait l’erreur de confondre une carbonnade avec un bœuf bourguignon au milieu des autres clients, principalement des nordistes attablés pour la pause déjeuner.

Comparer la carbonade à du bœuf bourguignon, ils n’ont pas supporté

La victime a été vivement prise à partie par trois hommes attablés près de lui. Apeuré, l’homme a tenté de quitter les lieux pour rejoindre son véhicule mais ces opposants l’ont poursuivi dans la rue et violemment frappé au visage à plusieurs reprises.

Appelée par des témoins, la Police s’est rendue rapidement sur les lieux de l’agression et a interpellé sur place trois Tourquennois âgés de 48 à 62 ans qui ont été placés en garde à vue dans la foulée. Blessé au visage, l’instituteur britannique a été transporté à l’hôpital et souffrirait d’hématomes, ses jours n’étant pas en danger.

Selon une source proche du dossier, il est confirmé que les agresseurs n’auraient pas supporté l’affront d’une telle confusion. La carbonade est un plat typique du Nord composé de viande de bœuf dans une sauce au vin ou à la bière, complétée parfois de morceaux de pain d’épices.

«Confondre une carbonade avec un plat de bœuf bourguignon, c’est vrai qu’il l’a un peu cherché » reconnaît le Capitaine Jeanlain, chargé de l’enquête « Il y a 7 ans, un couple de strasbourgeois avait commandé une bière alsacienne dans une brasserie nordiste, ils sont toujours portés disparus à ce jour. »

Les trois hommes seront convoqués au tribunal dès lundi en comparution immédiate et y répondront de violences aggravées commises en réunion. Le parquet a indiqué qu’il envisageait de requérir leur relaxe pour légitime défense.

La Rédaction

Crédit photos : © Laurent Theillet

L’article vous a plu ? Rejoignez-nous sur facebook et abonnez-vous en un clic !

Share Button

Comments

comments