Une majorité de nordistes favorables à l’ajout du verbe croiver dans le dictionnaire

Share Button

NORD – Les Ch’tis sont désormais majoritairement favorables à l’ajout du verbe « croiver » dans le dictionnaire, une tendance qui a largement progressé au cours des années 2000, fortement marquées par une utilisation de plus en plus courante du verbe « croiver » dans les conversations entre nordistes.

Alors qu’en 1995, 47% des Ch’tis interrogés se disaient favorables à l’utilisation du verbe « croiver », ils sont désormais 98% à partager cette opinion, soit une progression de 51 points en l’espace de 20 ans, indique un sondage réalisé par la Sopres pour notre magazine.

« C’est une avancée majeur pour tous les nordistes qui croivent en notre combat » précise Jacky Vermeersch, 58 ans, président de l’association des utilisateurs du verbe croiver. Cet ancien employé municipal à la retraite en est convaincu : le verbe croiver a toute sa place dans le dictionnaire et les Ch’tis plébiscitent majoritairement son utilisation officielle. Les résultats de ce sondage permettront selon lui de sensibiliser l’Académie Française à l’intérêt de faire évoluer la dictionnaire en tenant compte des spécificités régionales.

Martine Aubry, maire de Lille, a exprimé hier après-midi son soutien au projet. « Je suis favorable à l’adoption d’une telle mesure » indique-t-elle, « mais il faut qu’on voye de quelle manière cette demande d’ajout pourrait être portée politiquement au plus haut sommet de l’Etat.« 

Un collectif d’élus nordistes sera d’ailleurs reçu jeudi prochain par le Premier Ministre, Emmanuel Valls, afin d’évoquer la question.

La Rédaction

Crédits photo : pixabay.com ©  CC0 Public Domain

L’article vous a plu ? Rejoignez-nous sur facebook et abonnez-vous en un clic !

Share Button

Comments

comments