Accident de chasse à Armentières : une nymphomane grièvement blessée. « Elle voulait se faire tirer ».

Share Button




DRAME – Lors d’une partie de chasse organisée près d’Armentières, une femme de 46 ans s’est introduite sans autorisation dans la zone de battue réservée aux chasseurs et a été blessée grièvement par un tir accidentel.

Le drame s’est déroulé à l’occasion d’une partie de chasse organisée lors de l’ouverture de la nouvelle saison, en campagne d’Armentières, dans le secteur du Romarin au nord-est de Nieppe. Selon des témoins, les chasseurs avançaient en ligne, à une distance d’une quinzaine de mètres entre eux.

Un des participants à la battue, âgé de 53 ans, a alors tiré sur une femme qui a surgit des fourrées, déguisée en lièvre.

« J’ai vu bouger dans le fourré. Mais j’ai commis une erreur de débutant, je n’ai pas identifié ma cible avant de tirer » nous raconte le chasseur, encore sous le choc.

Transportée d’urgence au centre hospitalier d’Armentières par les secours, la femme a été opérée avec succès et ses jours ne sont plus en danger.

La confusion sur les intentions de la victime

On ne connaît pas encore les circonstances précises dans lesquelles cet accident est survenu. Selon les organisateurs de la battue, toutes les consignes de sécurité avaient pourtant été respectées. L’enquête est en cours, mais les gendarmes soupçonnent que la victime, fragile psychologiquement et atteinte de nymphomanie, se serait introduite intentionnellement sur le terrain de chasse. « Tous les éléments nous portent à croire que la victime voulait se faire tirer » a précisé le Capitaine Jeanlain en charge du dossier.

Placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête, le chasseur est poursuivi pour coups et blessures involontaires. Il encourt jusqu’à 2 ans de prison et 30.000 euros d’amende.

La Rédaction

Crédits photo : © Nicolas Lelièvre

L’article vous a plu ? Rejoignez-nous sur facebook et abonnez-vous en un clic !

Share Button

Comments

comments