Loos-en-Gohelle : une cordée de 6 alpinistes belges dévisse sur un terril, les secours sont sur place

Share Button

DRAME – Six alpinistes belges ont dévissé hier matin sur plusieurs centaines de mètres depuis le sommet de l’un des deux terrils situés en périphérie de Loos-en-Gohelle (62). Les secours sont toujours à la recherche des corps.

Les six alpinistes chevronnés, âgés d’une quarantaine d’années et originaires de Namur, projetaient d’effectuer l’ascension des terrils jumeaux du 11 / 19, l’un des plus importants sites du patrimoine minier du Nord-Pas-de-Calais. Ces deux chiffres 11 et 19 font référence aux numéros des anciens puits de mine.

Fortes pluies et glissement de terrain

L’ascension des terrils de Loos-en-Gohelle, bien connue des amoureux de la grimpe à travers le monde, est facile techniquement mais peut se révéler dangereuse dans certaines circonstances, notamment après des fortes précipitations. « L’arrête du terril est constituée de résidus miniers qui peuvent s’effriter au contact de la pluie » souligne un expert de la Gendarmerie présent sur place. « Des investigations sont en cours mais il est possible qu’un morceau du terril ait cédé sous les pas de la cordée emportant l’ensemble du groupe dans une chute vertigineuse. »

C’est certainement vers 10h00 du matin que la cordée a dévissé. « La chute de plusieurs centaines de mètres ne leur a laissé aucune chance » précise une source proche de l’enquête.

Intervention des gendarmes de Haute-Montagne

Les secours ont sécurisé la zone dans un premier temps. Des secouristes du Peloton de Gendarmerie de Haute-Montagne de Lens ont été hélitreuillés sur place et sont actuellement à la recherche des corps des six alpinistes belges. Les familles des victimes devraient se rendre sur place dans la soirée.

Les secours appellent les alpinistes à la plus grande vigilance dans les prochains jours. Avec la fortes précipitations des jours précédents, « les voies d’accès pourraient se dégrader et se révéler dangereuses ».

La Rédaction

Crédits photo : sites-tourisme.com © Loos-en-Gohelle

L’article vous a plu ? Rejoignez-nous sur facebook et abonnez-vous en un clic !

Share Button

Comments

comments